Yaourt maison avec ferments lactiques Alsa

Cette fois-ci, j’ai testé le paquet bleu de ferments Alsa « mon yaourt maison » pour préparer des yaourts natures sucrés.

Je parle de ces ferments Alsa ici !



1 litre de lait + 120 g de lait concentré sucré + le sachet de ferments « mon yaourt maison ». Bien mélanger et verser dans les pots. Ne pas mettre de couvercle sur les pots, dans la yaourtière.

Mettre en marche la yaourtière. Laisser minimum 12 h dans la yaourtière. Mettre les couvercles sur les pots  pour les mettre au frigo minimum 4 h avant de déguster.

Les 8 pots sont remplis jusqu’au-dessus….car oui, effectivement, Dom, chaque pot contient 142 g de yaourt, à ras-bord. Il est vrai que je les remplis toujours jusqu’au-dessus…suis tellement gourmande de yaourts !

La prochaine « yaourtée » je la ferais « nature NON sucrée » avec 1 litre de lait + sachet de ferments seulement et je remplirais les pots avec 125 g de liquide.

Mes remarques :

Les ferments « mon yaourt maison » donne des yaourts doux, pas acides, épais en bouche ! Perso, je n’aime pas trop cette consistance. J’aurais préféré un yaourt ferme, qui coule bien dans la gorge plutôt qu’un épais en bouche, je ne sais pas si vous comprenez.

Ma préférence entre les deux ferments testés : « mon yaourt bifidus » car une fois touillé, on a un bon yaourt à boire. Après, tout dépend des goûts de chacun d’entre nous…

Il faut tester tous les ferments pour choisir celui que vous préférerez ! Régalez-vous !

Test « mon bifidus maison » ici !

 

A_IMPRIMER_LA_RECETTE >Yaourts_maison_avec_ferments lactiques_alsa

Yaourts, confitures et crèmes à tartiner
8 commentaires sur “Yaourt maison avec ferments lactiques Alsa
  1. Merci !

    C’est un plaisir de transmettre et de s’entraider. []

    Ne pas se faire d’illusions : Alsa suit une mode qui lui rapporte de l’argent. Ce n’est pas un organisme de bienfaisance et la bonne santé des gens lui importe moins que ses finances. Bioprotus à peut-être la même politique commerciale, mais je devis l’utilisation qu’ils préconisent, (10 doses = 10 verres), pour la multiplier par 400 à 560 yaourts ! Pour un résultat identique, voir plus puissant, un sachet à 1,80 Eu coûte donc entre 0,0045 et 0,0032 Eu !

    [Papy] Ne pas oublier qu’en réalité on n’a pas besoin du calcium contenu dans le lait des vaches, qui est naturellement réservé aux petits veaux. C’est une invention publicitaire de l’industrie laitière, pour pousser à la consommation. Le calcium on en trouve suffisamment dans une multitude d’aliments et même dans l’eau ! Sauf pour les carences, mais en ce cas c’est de l’ordre médical, sous comprimés et non en produits laitiers. Ce qui n’empêche pas que l’on peut adorer cela, comme moi qui pourrait difficilement me passer de bons fromages au lait cru.

    Mes bonnes salutations.

  2. Le lait cru il faut toujours le faire bouillir avant de l’utiliser. Puis le laisser presque refroidir, sinon vous tuez les gentilles bactéries !

  3. Le lait cru il faut toujours le faire bouillir avant de l’utiliser. Puis le laisser presque refroidir, sinon vous tuez les gentilles bactéries !

  4. Y’a mieux qu’Alsa !

    Si vous voulez de bons yaourts beaucoup plus sains :

    [Papy] Arrêtez de faire des yaourts avec les poudres fatiguées, dont je ne suis pas surpris que la plupart des personnes trouvent leurs résultats liquides, ou trop acides.

    Achetez BIOPROTUS 7000, qui contient 7 milliards de ferments lactiques vivants et lyophilisés par sachet, en 7 souches, (et non une seule). Pas besoin que cela provienne d’un magasin Bio, car les bactéries c’est toujours Bio ! Ces sachets sont prévus pour être bus avec un verre d’eau tempérée, (1 par jour), mais je vous propose ici de faire multiplier nos amies les bactéries lactiques probiotiques.

    En pharmacie : 18 Eu, ou a 12 Eu sur le Net. 1 sachet pour un litre de lait toujours entier et à température ambiante, (l’UHT convient très bien et pas besoin de le chauffer), mais jamais d’écrémé. Ajouter l’équivalent d’un pot rempli de lait en poudre, (si possible entier), pour un résultat plus ferme. Tous les ustensiles doivent être parfaitement propres, ainsi que vos mains, comme cela vous pourrez les conserver facilement 15 jours au réfrigérateur à 4 degré C°. Faites-les le soir sans les couvercles et laissez-les tranquille jusqu’au matin, ou vers midi, surtout sans vibrations autour, (machines à laver…). Mettre les couvercles et laisser reposer 4 heures au réfrigérateur.

    Pas nécessaire d’utiliser un sachet de BIOPROTUS 7000 à chaque fournée, parce que les fois suivantes vous pouvez utiliser un des yaourts, jusqu’à 5, 6, ou 7 fournées suivantes, (voir plus).

    En fait, non seulement c’est plus sain que n’importe quel yaourt de tous les commerces du monde, mais en plus c’est économique malgré le prix de départ, puisque :

    1 sachet à 1,80 Eu donnera entre 40 et 56 yaourts, pour 5 à 7 litres de lait entier et un paquet de lait en poudre.

    De cette façon c’est inratable !

    Je précise que je ne travaille pas pour cette entreprise, mais que je tiens à faire partager mon expérience pour le mieux être de tous et de toutes. D’ailleurs, si je travaillais pour eux, je vous dirais d’utiliser 1 sachet minimum à chaque fois, voir pour chaque pot !

    Pour ceux qui veulent les faire avec un yaourt du commerce en remplacement du sachet : je conseille le « Velouté » de Danone, dont la souche est excellente et donne un résultat crémeux.

    Les miens je les fais dans mon ancienne mijoteuse automatique, en première position = 43°, pendant 2 heures + repos, (voir 4 h).

    Bonnes dégustations !

    P.S.: Si vous utilisez la supère yaourtière orange, (ou bleue), des années 70′s : La remettre en route le matin et attendre vers midi pour mettre les yaourts au réfrigérateur.

  5. Bonjour, j’ai essayé de faire des yaourts avec du lait cru mais ça n’a pas marché, ils sont restés liquides….
    Est ce que vous avez déjà essayé ça? ou bien c’est moi qui ai raté![]

Laissez donc un p'tit mot !

%d blogueurs aiment cette page :