Brioches suisses (ou suisses)

Recette TM® + KitchenAid® + Demarle® (Roul’pat® + Silpat®)

Un p’tit plateau déjeuner comme ça, moi, j’en veux bien tous les jours !!!

 

Suissesmalabar


C’est une recette de Mr Christophe Felder, réalisée avec le KitchenAid® et le Thermomix®. A savourer tendrement ! Merci Mr Felder !

Accompagnées de mon expresso (un malabar d’Inde), ces petites brioches suisses fondent dans la bouche….c’est un pur délice !

 


Elles se composent de :

- Pâte à brioche
- Crème pâtissière à la vanille
- Pépites de chocolat
- Sirop de fleur d’oranger (facultatif)
- Dorure : 1 œuf entier + 1 jaune d’œuf

Tout d’abord, il faut préparer une pâte à brioche :

250 g de farine T45
30 g de sucre
1 cc de sel
10 g de levure fraîche ou 5 g de levure sèche
3 œufs (150 g)
2 CS de lait (30 g)
165 g de beurre à température ambiante


Dans le bol du KitchenAid®, avec le crochet pétrisseur

Mettre la levure au fond, la farine par-dessus + le sucre + le sel. Ajoutez les 3 œufs et le lait.

IMG_8739 IMG_8740

Pétrissez cette pâte pendant 2 à 3 min à vitesse lente afin d’obtenir une pâte très dense.

Incorporez le beurre ramolli et pétrissez de nouveau. Augmentez la vitesse et finissez le mélange à vitesse moyenne.

Le pétrissage dure entre 5 et 10 min. La pâte devient bien élastique. Elle se décolle des bords de la cuve. Elle est prête lorsque vous pouvez la prendre à la main.

IMG_8742 IMG_8745

Recouvrez la cuve de votre batteur avec un torchon et laissez pousser la pâte durant 1 à 2 h (selon la température de votre pièce). La pâte a bien poussé, elle a doublé de volume.

IMG_8793 IMG_8794

L’étaler en rectangle sur votre plan de travail fariné ou sur la toile Roul’pat® Demarle®.

IMG_8795

Placez-la 40 min au réfrigérateur puis 20 min au congélateur. Vous pouvez la laisser durant 2 h au réfrigérateur si vous avez le temps.

Pendant que la pâte repose, préparez la crème pâtissière.
J’ai préparé la crème pâtissière dans le Thermomix® en prenant la recette du livre « A table avec Thermomix® » :

1/2 litre de lait
40 g de farine
2 œufs entiers et 2 jaunes
1 sachet de sucre vanillé
70 g de sucre semoule

Perso, j’ai mis seulement 50 g de sucre vanillé « fait maison ». C’est assez sucré pour moi.

Mettez tous les ingrédients dans le Thermomix®. Mixez 10 sec VIT 6.
Régler 7 min à 90°C VIT 4.
A l’arrêt de la minuterie, mixez de nouveau 5 sec VIT 9.

Laissez la crème pâtissière refroidir à température ambiante puis au réfrigérateur, recouverte d’un film alimentaire.

Préparez les brioches :

Farinez votre plan de travail froid (vous pouvez aussi réaliser toutes les étapes sur du papier cuisson pour faciliter le travail s’il fait chaud chez vous).

Sortez la pâte du congélateur et étalez-la au rouleau afin d’obtenir un rectangle de 4 à 5 mm d’épaisseur environ.

Placez de nouveau la pâte durant quelques minutes au congélateur.

Sortez la crème du réfrigérateur et travaillez-la au fouet pour la rendre lisse et souple.

Posez la pâte sur votre plan de travail, étalez la crème pâtissière avec une spatule plate de manière à recouvrir la moitié inférieure du rectangle. L’épaisseur de la crème doit être de 4 à 5 mm.

IMG_8796 IMG_8797

Saupoudrez de pépites de chocolat : elles doivent être réparties équitablement sur la crème. Donnez un léger coup de rouleau afin d’enfoncer les pépites de chocolat. Repliez la pâte nature sur la garniture et lissez à la main pour évacuer d’éventuelles bulles d’air.

Aplatissez au rouleau de manière à obtenir une pâte bien lisse. Avec un couteau bien tranchant, découpez des rectangles de pâte de 3 à 4 cm de largeur.

IMG_8800

Placez ces brioches, en les espaçant bien, sur une plaque recouverte de papier cuisson ou sur la toile Silpat® Demarle®.

Recouvrez-les délicatement de film alimentaire et laissez-les pousser durant 2 h 30 à température ambiante.

 

Pendant la pousse, réalisez le sirop :

50 g de sucre semoule
50 g (ou 5 cl) d’eau
1 CS d’eau de fleur d’oranger

dans une casserole, portez à ébullition le sucre semoule et l’eau sur feu moyen et laissez refroidir. Versez-y de l’eau de fleur d’oranger. A réserver.

20 min avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 180°C. Préparez la dorure en fouettant légèrement l’œuf entier et le jaune. Lorsque les brioches sont bien levées, dorez-les délicatement à l’aide d’un pinceau.

Enfournez pendant 10 à 12 min. Surveillez tout de même la coloration. Lorsque vous sortez les brioches du four, badigeonnez-les délicatement avec le sirop aromatisé.

Laissez tiédir avant de les consommer sans modération !

***

Conseil de Christophe Felder : le sirop est facultatif mais vos brioches n’en seront que meilleures. Vous pouvez remplacer les pépites de chocolat par du chocolat haché au couteau, voire même des cubes d’oranges confites afin de varier les plaisirs.

Remarque d’Ottoki : Je n’ai pas fait de sirop.

 

Brrrrr

 


Pains & viennoiseries
18 commentaires sur “Brioches suisses (ou suisses)
  1. Waouh

    Alors là Ottoki, ça me faisait trop trop envie, depuis que j’ai reçu le kitchen Aid pour tenir compagnie au momix, ça n’arrête pas, mais là c’était le summum !

    Faut dire que c’est du boulot, j’ai passé du temps en cuisine, mais ça valait le coup… à refaire, bien entendu en testant les variantes.

    A la prochaine[]

    Pascale

  2. Thermomix ???

    Bonjour Ottoki !!! Ces photos me mettent l’eau à la bouche et je ne sais pas encore comment j’ai résisté à l’envie de les tester…. [:s]enfin, si je sais : je n’ai pas de KitchenAid !!! Est-ce que je peux faire la pâte briochée avec thermomix ???
    Merci d’avance de votre réponse et continuez à enchanter mes papilles à distance[]

  3. Oui, c’est très gourmand !
    [G]Barbichounette,[/G] non, non, faut que tu résistes mais ça va être crocrodifficile, je le sens ! [mdr]
    [G]Hervé, [/G]contente de te retrouver ici ! Oui, je vais bien, merci…Pour la recette, oui, tu gardes exactement les mêmes ingrédients et mêmes proportions pour la machine à pain, vu qu’il y a juste du pétrissage. Tu vas tenter d’en faire ? Tu me tiens au courant, d’acc ?
    [G]Merci à toutes et à tous ! [/G][Papy] @+

  4. Juste pour info,[G] Schips,[/G] comme il restait de la crème pâtissière d’hier, j’ai été obligée de faire un chinois, aujourd’hui, pour utiliser le reste du saladier. Là, il est entrain de lever sous un torchon….mais c’est juste pour te dire, quoi ! OK, je sors !!! Hi hi hi !!!

    Merci à toutes et à bientôt…

Laissez donc un p'tit mot !

%d blogueurs aiment cette page :