Bûche des neiges

Le réveillon, c’est dans 8 jours ! Hé oui, déjà !! Alors, il faut bûcher, vite, vite ! Ah ah, pas bonne ma blague, oui je sais, désolée !…Par contre, la bûche, elle, elle est méga crocrocrobonne ! Je me suis bien amusée à la préparer…

Elle est sucrée juste comme il faut, ici, je dois vous avouer qu’on l’a vraiment a-do-ré ! ….Bref, elle vous plaira, à coup sûr ! Elle n’est pas du tout compliquée à réaliser, je vous laisse la découvrir…Bien sûr, pas de panique, les étapes peuvent se faire sur plusieurs jours. A vous de voir, selon votre planning…Si vous la réalisez, n’hésitez pas à mettre un p’tit commentaire, ça me fera très plaisir !

Restez zen surtout !

Bûche Neige 1

Elle est composée ainsi : Un biscuit à l’érable, de la nougatine, du caramel au beurre salé, des inserts à la poire, d’une mousse à l’érable et de petits sujets en pâte à sucre faits maison.

J’ai utilisé ici, le tapis relief « bulles » qui est normalement dédié au carré Flexipat. Hé oui, comme quoi, on peut faire ce qu’on veut avec les produits Guy Demarle ! Perso, j’adore ce tapis…je l’utilise même pour des entremets ronds, c’est pour dire !

Ah, j’oubliais de vous préciser que cette bûche est sans gluten ! De quoi satisfaire pleinement les personnes intolérantes. Oui, je pense à elles, aussi !

Bûche Neige 2

Allez, zou, prenez votre moule à bûche Guy Demarle et hop, c’est parti !

La recette programmée en pas à pas, avec I-Cook’in est ici ! 

Pour 12 parts / Bûche de 28,2 cm X 8,5 cm Guy Demarle

Avant de commencer la recette, il faudra, au préalable, préparer :

- 130 g de sucre d’érable (faire 2 x ma recette « sucre d’érable » programmée sur le Club Guy Demarle, avec I-Cook’in) ou en acheter ici !

- 1 pot de crème caramel au beurre salé (ou salidou) que j’ai programmée aussi sur le Club Guy Demarle. Bien sûr, pour la recette, vous n’utiliserez pas tout le pot de crème caramel au beurre salé. Laisser refroidir le caramel avant de l’utiliser sur la mousse.

- Les sujets en pâte à sucre : Blanc, noir, rouge, orange, bleu et du blanc d’oeuf, pour coller les morceaux de pâte à sucre entre eux.
Le « pingouin et son bonnet de Noël », l’ « ours blanc » et la « tête du poisson » en pâte à sucre. N’oubliez pas d’enfoncer un petit pic, (j’ai mis un cure-dent) pour pouvoir les piquer sur la bûche (pingouin et ours). Je me suis inspirée d’images trouvées sur internet. Oui, j’ai ajouté un petit bonnet de Noël, au petit pingouin, parce que lui aussi, il voulait faire la fête !

Faire également des petites boules de neige, en pâte à sucre blanche, à « coller » tout autour de la bûche. Laisser sécher tous les sujets en pâte à sucre, dans une boîte métallique au minimum 1 h., avant de les utiliser.

Inserts poire ( moule Annapurna) : 

  • 3 feuilles de gélatine de 2 g chacune
  • 350 g de purée de poire
  • 10 g de sucre
  • 15 g d’alcool de poire

Faire les 3 inserts « Annapurna » :

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans un petit récipient d’eau froide. A réserver.

Dans une casserole, verser la purée de poire + le sucre. Faire chauffer à feu doux (sans faire bouillir).
Verser dans le petit cul-de-poule et faire redescendre la température à 45°C (utiliser un thermomètre digital ) . Incorporer au fouet à main, la gélatine essorée + ensuite l’alcool de poire. L’alcool de poire renforcera le goût de la poire. Verser cette purée de poire gélifiée dans 6 Annapurna (mais vous en utiliserez que 3, les autres serviront pour un dessert à l’assiette, par exemple). A Congeler filmer, pendant au moins 1 h 30.

Biscuit à l’érable 

  • 45 g de poudre d’amande
  • 45 g de sucre glace
  • 10 g de blancs d’oeufs
  • 2 gouttes d’arôme amande amère
  • 120 g d’oeufs entiers (environ 3 petits oeufs)
  • 80 g de beurre
  • 70 g de sucre d’érable
  • 80 g de Maïzena
  • 5 g de poudre à lever (ou levure chimique)

Dans un cul-de-poule, mélanger la poudre d’amande + le sucre glace + les blancs d’oeufs + l’arôme amande amère. Tout doit être bien homogène. Ajouter les oeufs entiers. Mélanger au fouet à main.

A part, faire fondre le beurre au four micro-ondes et le laisser tiédir.
Dans le cul-de-poule, ajouter le sucre d’érable et bien fouetter puis le beurre fondu tiédi. Mélanger.
Pour finir, ajouter la Maïzena et la poudre à lever. Bien fouetter pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.

Poser le Flexipan plat sur une plaque alu perforée.
Verser cette pâte parfumée à l’érable, dans le Flexipan plat, bien lisser avec la grande spatule inox.
Faire cuire au four préchauffé à 180°C, pendant 13 min à chaleur tournante.
Le biscuit est prêt. Le laisser refroidir complètement. A réserver.

Mousse à l’érable 

  • 3 feuilles de gélatine de 2 g chacune
  • 400 g de crème liquide au mascarpone bien froide
  • 160 g de mascarpone
  • 60 g de sucre d’érable

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans un petit récipient d’eau froide. A réserver. Mettre votre cul-de-poule et le fouet de votre batteur électrique au frigo au moins 30 min ainsi que la crème et le mascarpone. Il faut que tout soit bien froid, avant de monter la crème.
Prélever une cuillère à soupe de crème, la chauffer légèrement au micro ondes (elle ne doit pas bouillir) et ajouter les feuilles de gélatine essorées pour qu’elles fondent.
Dans le cul-de-poule bien froid, fouetter la crème liquide au mascarpone et le mascarpone « au bec d’oiseau », en ajoutant en pluie le sucre d’érable. Dans cette crème fouettée à l’érable, incorporer la crème/gélatine tiédi, au fouet à main. A réserver.

Nougatine (pour le p’tit côté « craquouillant » !)

  • 40 g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 20 g de sirop de glucose (ou du miel neutre style acacia)
  • 60 g d’amandes hachées

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre et ajouter le sucre. Chauffer et ajouter le glucose. Porter à ébullition. Ajouter les amandes hachées et remettre à bouillir. Verser dans un moule afin que la nougatine fasse moins d’un centimètre d’épaisseur. Perso, j’ai cuit dans un moule à cake, 15 à 20 min à 170°C. Il faut que la nougatine soit bien dorée.

Montage de la bûche

Poser le tapis « bulles » au fond de la bûche en positionnant un « cercle » au bon endroit pour y positionner le poisson, une fois la bûche démoulée.. Verser la moitié de la mousse à l’érable en remontant bien sur les bords. Positionner les inserts poire. Mettre un rectangle de biscuit à l’érable. Le reste de mousse, à tartiner de caramel au beurre salé (j’ai mis environ 3 cuillères à café) Poser la plaque de nougatine refroidie. Et pour fermer la bûche, remettre un rectangle de biscuit à l’érable. Filmer la bûche et la mettre au congélateur toute une nuit (obligatoire pour avoir le relief « bulles »).

www.kizoa.com_collage_2017-12-17_13-00-17

Le lendemain, la démouler de suite à la sortie du congélateur. La laisser décongeler au moins 6 h et la décorer 1 à 2 h avant de servir. Perso, j’ai mis le pingouin et sa canne à pêche, le poisson et le nounours quand la bûche était encore congelée. Vous n’êtes pas obligés de faire des sujets en pâte à sucre ou bien, vous pouvez les acheter tout faits (Père-Noël, bonhomme de neige…) Ajouter de la petite déco de Noël, ou des étoiles de chocolat…Il suffit d’un peu d’imagination….puis saupoudrer de sucre anti-humidité pour faire un effet « neige » (vous en trouverez sur la boutique.guydemarle.com).

L’important, c’est de s’amuser en pâtissant : Imaginez vous-mêmes votre déco de Noël. Let’s go !

Source :
Bûche canadienne de Pascal Lac, sur magazine « Fou de Pâtisserie » #20 de Novembre/Décembre 2016.
Ottoki dit :
J ‘ai modifié quelques ingrédients et converti les quantités pour remplir le moule à bûche Flexipat Guy Demarle.

Mon Instant Gourmand, c’est ici ! Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour réaliser cette bûche féérique de Noël !

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

pin

Gâteaux de fête
6 commentaires sur “Bûche des neiges
%d blogueurs aiment cette page :