Fantastik gianduja noisette de C. Michalak

Christophe Michalak nous propose une recette hyper simple, sans cuisson, sans gélatine ni autres produits compliqués à trouver et ce que j’aime par-dessus tout, c’est qu’elle se fait rapidement. Juste penser à faire la ganache gianduja la veille et tout ira bien !

fantastik0

Il est composé d’une base de biscuits écrasés avec des céréales chocolat + un peu d’huile et d’une ganache montée au gianduja pour la déco. On parsème de noisettes caramélisées et on fabrique des petits gnocchis au gianduja (si vous y arrivez car moi, je n’ai pas pu en faire, ils cassaient, du coup, j’ai fait ce que j’ai pu)…

Bref, tout ça pour dire qu’ici, on a beaucoup aimé. Pas trop sucré, ce que je craignais….Tout facile et crocrobon, encore ! Mais les Fantastik de Michalak sont certainement tous crocrobons, je n’en doute pas…

J’ai réalisé le gianduja (c’est facile à faire), avec du chocolat Ghana (marque Barry) à 40% de cacao. Si vous n’avez pas le temps ni l’envie de le faire vous-mêmes, achetez-en, tout simplement.

J’ai utilisé un cercle à tarte de 20 cm de diamètre (6 personnes)
ou la génoise 18 cm Guy Demarle

Préparer la ganache montée au gianduja LA VEILLE !

195 g de crème fleurette entière (ou de crème liquide entière)
100 g de gianduja acheté ou fait-maison

Pour le croustillant chocolat

120 g de sablés bretons ou de shorbreads émiettés (j’ai utilisé un paquet de galettes bretonnes)
30 g de noisettes torréfiées concassées
30 g de grains de riz soufflés au chocolat (des « Coco Pops »)
45 g de chocolat noir  (Mexique 66% marque Barry)
45 g de chocolat au lait (Ghana 40% marque Barry)
20 g d’huile de pépins de raisins (ou tournesol)

Pour les noisettes caramélisées

20 g de noisettes entières torréfiées
20 g de sucre glace
1 pincée de sel

Pour les gnocchis au gianduja (déco)

Du gianduja bien froid.
Un peu de sucre glace (j’ai mis du sucre neige)

La veille

Il faut impérativement préparer la ganache au gianduja la veille, pour la monter au robot le lendemain, jour de la dégustation du gâteau, ce qui donnera une ganache montée au gianduja, par logique.

Prendre un récipient haut type « verre doseur ». J’ai utilisé le récipient de mon vieux mixeur plongeant (il ne sert plus beaucoup celui-là, à dire vrai !)…Mettre 100 g de gianduja dedans, coupé en morceaux. A part, faire bouillir 195 g de crème liquide entière et la verser en 3 fois, sur le gianduja. Mixer avec le mixeur plongeant, à chaque fois. Vous obtenez votre ganache au gianduja, à verser dans un récipient plat (j’utilise un moule à manqué en pyrex). La filmer au contact et la bloquer au froid (congélateur) toute la nuit.

La veille, torréfier aussi les noisettes, pour faire de l’avance, 10 min à 180°C, dans le four, sur la plaque alu perforée ou la Silpat. Attention à bien surveiller la cuisson pour qu’elles ne brûlent pas. Lorsqu’elles seront sorties, les laisser refroidir et ôter leur peau, en les frottant entre vos mains. S’il en reste quelques-unes, ce n’est pas bien grave.

Le lendemain et jour de la dégustation

Préparer le croustillant chocolat, qui ne nécessite pas de cuisson !!!

Verser les biscuits (des galettes bretonnes pour moi) dans un sac congélation, et les écraser grossièrement avec un rouleau à pâtisserie. Les réserver et faire la même chose avec les noisettes.

Dans un cul-de-poule, mettre les grosses miettes de biscuits et de noisette ensemble avec les céréales Coco Pops (riz soufflé au chocolat).

A part, faire fondre ensemble le chocolat noir et le chocolat au lait, doucement, au bain-marie ou au micro-ondes 3 min 50 à 440 W ou 4 min à 400 W. Mélanger bien à la spatule, pour que tout soit bien homogène. Verser le chocolat dans le cul-de-poule ainsi que l’huile de pépin de raisins et mélanger bien de nouveau pour obtenir un mélange bien lisse et brillant.

Poser le cercle à tarte de 20 cm sur un carton à pâtisserie (ou un plat à servir) ou prendre le moule à génoise. Verser ce croustillant chocolat et bien tasser avec la grande spatule coudée. Mettre à figer au réfrigérateur, filmé, pendant au moins 1 heure. Puis le sortir à température ambiante.

Préparer les noisettes caramélisées

Dans une poêle anti-adhérente, mettre les noisettes, le sucre glace et le sel. Mettre à feu moyen et mélanger jusqu’à obtenir un caramel juste doré, qui enveloppe les noisettes. Attention, ça va très vite ! Mettre les noisettes caramélisées sur la Silpat et les laisser refroidir.

Préparer la ganache montée au gianduja

Sortir la ganache du congélateur. Elle est encore liquide, c’est normal. La verser dans le bol du robot et la fouetter jusqu’à ce qu’elle forme un bec d’oiseau. Elle ne doit pas être trop ferme.

Remplir une poche à douille de cette ganache, munie d’une grosse douille cannelée (la mienne n’est pas assez grosse)….et la garder au frigo pendant la réalisation des gnocchis. La fermer avec une pince à linge.

Préparer les « gnocchis » de gianduja

Avec un emporte-pièce rond cannelé (j’ai utilisé le 60 mm), racler le gianduja pour obtenir des gnocchis. Perso, j’ai pas réussi, et ça m’a fait des morceaux plats de gianduja. Pas grave, c’est joli tout de même.

Saupoudrer ensuite ces copeaux de gianduja avec du sucre glace ou du sucre neige (sucre glace anti-humidité).

Procéder à la décoration du gâteau

Prendre la poche à douille et commencer le pochage. Racler avec une corne pour chasser l’air, et en débutant par l’extérieur du gâteau, appuyer pour faire une grosse et belle boule cannelée puis une plus petite puis une grosse etc….

Concasser les noisettes caramélisées et les parsemer sur la surface du gâteau. Déposer les gnocchis par-ci par-là, histoire de créer du volume.

fantastik5

REMARQUES :

- La crème se tient super bien. Inutile de mettre de la gélatine (je devance vos questions).
- L’idéal est de dresser ce fantastik à la dernière minute, tout simplement car le biscuit doit être tempéré (pour qu’il ne soit pas trop dur sinon, aïe aïe aïe les dents !) et la crème très froide (pour qu’elle ait une belle tenue). Le pochage à la douille est vraiment rapide à faire…

Recette de C. Michalak, trouvée sur le blog « c’est ma Fournée ».

Desserts, petits gâteaux & confiseries, Gâteaux de fête
4 commentaires sur “Fantastik gianduja noisette de C. Michalak

Laissez donc un p'tit mot !

%d blogueurs aiment cette page :