Gâteau des Carmélites

Vous connaissez peut-être le fait de partager avec vos amis la pâte mère d’un gâteau pour en réaliser un à votre tour et partager à votre tour un peu de pâte (un levain, en fait !) ?

Carmelite2-1

J’ai reçu cette pâte mère de ma gentille voisine….et j’ai suivi les étapes ci-dessous.

Mais avant un peu d’Histoire…

Ce gâteau était réalisé par des sœurs appartenant à l’Ordre du Carmel, il est symbole de solidarité, d’attention et de patience.

C’est une très ancienne façon d’élaborer un gâteau. Il était connu que la personne te faisant cadeau de la pâte mère, te souhaitait chance et santé.

Il faut 10 jours pour élaborer ce gâteau sans utiliser aucun appareil électrique, (mixeur, frigo, …).
La tradition dit que la pâte mère doit être offerte et qu’il faut commencer l’élaboration du gâteau le jeudi pour qu’il soit prêt le samedi de la semaine suivante.

Au fur et à mesure des jours, le saladier reste dans la cuisine, recouvert d’un linge propre pour que le levain puisse évoluer en milieu favorable, grâce aux levures environnantes, mais à l’abri des courants d’air. Attention, il ne faut jamais mettre au frigo ! C’est important puisque c’est un levain.

Suivons maintenant les étapes…

Vous avez reçu la pâte mère

Jeudi : On verse le contenu du récipient offert dans un grand récipient, dans lequel on fera la pâte du gâteau. On ajoute : un verre de sucre et un verre de farine. On ne mélange pas !

Vendredi : On mélange bien avec une cuillère.

Samedi et dimanche : On ne fait rien.

Lundi : On ajoute 1 verre de lait, 1 verre de sucre, 1 verre de farine, sans mélanger !

Mardi : On mélange avec une cuillère.

Mercredi, jeudi, vendredi : On ne fait rien.

Samedi : A partir de cette pâte mère, mettre de côté 3 verres que l’on offre à 3 personnes à qui l’on souhaite chance et santé. (ou les congeler si vous ne savez pas à qui les donner !).

Au reste, on ajoute :

· 2 verres de farine
· 1 verre de sucre
· 1 verre d’huile de tournesol ou d’olive
· 1 verre de lait
· 1 verre de noix, noisettes ou amandes pilées
· 1 verre de raisins secs
· 1 sachet de levure chimique
· 2 oeufs entiers
· 1 pincée de sel, 1 de cannelle, 1 de vanille en poudre
· 1 pomme coupée en morceaux
· 1 zeste d’orange

Vous pouvez également personnaliser votre gâteau selon votre inspiration (pépites de chocolat, orange confites…)

On mélange le tout avec une cuillère et on met au four à 180°C pendant 45 min à 1 h. J’ai utilisé le moule Neptune* Guy Demarle®, d’une contenance de 200 cl car ça fait vraiment un gros gâteau qui lève !

Et si par malchance, vous n’avez pas dans votre entourage de sœur issue de l’Ordre du Carmel pour vous offrir la pâte mère, voici la recette à faire avec amour, afin que la grâce divine y soit progressivement incorporée.

Ingrédients de la pâte mère :

· 1 verre de lait
· 1 verre de farine
· 1/2 verre de sucre

Mélanger les ingrédients dans un saladier et laissez reposer 24 h à température ambiante recouvert d’un linge propre. Il est recommandé de réaliser cette pâte mère le mercredi. A vous de jouer !!!

J’ai testé : Il est vraiment crocrobon !

A la place des fruits secs, j’ai mis des flocons d’avoine et ajouté des pistoles de chocolat blanc et noir. Il a été fait hier (cuisson 1 h dans mon four) et il n’en reste presque plus…!!! J’ai déjà donné une partie de pâte à Josy, pour lui souhaiter santé et chance. Je donnerai les 2 autres à d’autres copines….pour qu’ensuite, elles souhaitent chance et santé à leur tour. Et ainsi la chaîne gourmande continuera…Je trouve que c’est super sympa de partager ainsi…tout en sachant que dans quelques jours, on pourra se régaler !

*Si vous n’avez pas le moule Neptune, voici d’autres moules Guy Demarle® de même contenance : Le moule à parts – Le moule carré (Flexipat) - Le moule soleil – Le moule à tarte cannelée de 28 cm de Ø.

Desserts, petits gâteaux & confiseries

Laissez donc un p'tit mot !

%d blogueurs aiment cette page :